Les dénominations vin biologique et vin naturel (ou nature) sont des appellations de plus en plus utilisées dans les tendances actuelles. Même si ces termes vous disent sûrement quelque chose, connaissez-vous réellement la différence entre un vin biologique et un vin naturel ?


Vin biologique – Label de l’agriculture biologique 

C’est en 2012 que la dénomination vin biologique est apparue, avec un cahier de charges européen bien défini. Cette dénomination s’applique aux différentes phases de la création du vin. Elle certifie que la vigne n’a été traitée par aucun produit chimique (ni désherbage, ni utilisation de produit de synthèse). cela signifie qu’il n’y a pas eu de désherbage chimique, ni d’utilisation de produit de synthèse. 

Pour la vinification, la dénomination vin biologique n’est pas incompatible avec l’utilisation de certains intrants, seuls les produits oenologiques certifiés bio (enzymes, levures, activateurs de fermentation, bactéries lactiques …) sont autorisés. Il faut savoir que pour une vinification conventionnelle, on peut retrouver jusqu’à  70 additifs. Dans le vin biologique, l’ajout de sulfites est autorisé, cependant, il est limité (100 mg/litre de soufre pour l’agriculture biologique contre 160 mg/litre de soufre). 

Vin biodynamique – Indispensable dans le vin nature 

Petite parenthèse sur le vin biodynamique, il n’est ni un vin biologique, ni un vin nature. Cependant, il est indissociable du vin nature. Pour produire un vin nature, un vigneron utilisera dans la plupart des cas la méthode de la biodynamie. Elle consiste à utiliser une préparation à base de plantes à infuser, dynamiser ou faire macérer afin d’aider les vignes à mieux se développer. Elle consiste aussi à lire le calendrier lunaire afin de créer une harmonie entre le sol et la plante.    

Si vous souhaitez en découvrir plus sur le vin biodynamique, n’hésitez pas à découvrir le projet de Justine qui a créé son premier millésime en biodynamie.

Vin nature (ou naturel) : l’expression naturelle du territoire, un vin sans intrant** 

Un vin nature est un vin biologique ou biodynamique – ou les deux, vinifié le plus naturellement possible. Cependant, il n’existe aucune législation ni de label officiel. Deux associations regroupent les vignerons naturels: l’AVN (association des Vin Naturels) et les vins SAINS (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite). L’objectif de ces deux associations est de mettre en place une charte pour mieux encadrer les vins natures.

L’objectif d’un vin nature est de retrouver l’expression naturelle du territoire. De même que pour le vin biologique ou biodynamique, il ne subit aucun traitement chimique. La réelle différence entre un vin biologique et un vin nature est dans l’étape de la vendange et de la vinification du vin

Dans le processus de création du vin nature, les vendanges se font obligatoirement manuellement. A la grande différence avec le vin biologique où le vigneron n’a aucune obligation concernant la vendange manuelle. 

Lors de la vinification, le vigneron s’engage à ne recourir à aucune intervention technique, comme l’osmose, la thermovinification ou encore la pasteurisation, une technique pour stopper la fermentation du vin. Outre les interventions techniques, le vigneron s’engage aussi à n’ajouter aucun produit chimique en dehors du soufre en dose homéopathique (160 mg/litre de soufre pour un vin conventionnel, 100 mg/litre de soufre pour un vin biologique et 30 mg/litre de soufre pour un vin nature).

Il faut savoir qu’il n’existe pas de vin réellement “Sans Sulfite”, car la fermentation en produit naturellement, il faudrait parler de vin “Sans Sulfite Ajouté”. L’objectif de la vinification d’un vin nature est de garder le caractère vivant du vin

Il faut savoir que le vin nature est très loin des standards de goût que l’on connaît généralement. Les vignerons essaient d’être au plus près de la qualité du goût du raisin et choisissent de ne pas intervenir dans la fermentation du vin. Lors d’une dégustation de vin nature, les arômes présents dans le vin seront beaucoup plus simples à identifier, pour le plaisir de vos papilles, et sans mal de crâne, grâce à la faible teneur en sulfite. 

Maintenant que vous êtes des experts en vin biologique et vin naturel, n’hésitez pas à déboucher des bouteilles et à faire une dégustation à l’aveugle pour en apprendre encore plus.   

* Dérivé du soufre, un sulfite de vin est un élément traditionnel en viticulture qui assure la bonne conservation du vin. 

** Produits non naturels, que l’on trouve pas dans les sols, et qui sont ajoutés manuellement dans le but d’optimiser la qualité et le rendement de la culture.