Placer votre argent dans des projets agricoles français est un investissement qui a du sens. Pourquoi ?

Tout d’abord parce que la France est considérée comme un géant agricole depuis de nombreuses années. De plus, la prise de conscience écologique et sanitaire récente favorise la croissance du marché du bio qui est en plein boom. Ensuite, parce qu’investir dans l’agriculture française, c’est contribuer à la réussite de projets à impact positif sur notre alimentation mais aussi un moyen de diversifier votre portefeuille d’investissement. Rentrons maintenant dans le détail !

1. La France est la première puissance agricole européenne

Après la seconde guerre mondiale, développer le secteur agricole a été l’une des priorités de l’Europe. Grâce à la Politique Agricole Commune (PAC) de 1962 notamment, la production agricole européenne est rapidement devenue l’une des plus importantes dans le monde. L’Europe est aujourd’hui la première puissance agricole mondiale.

Avec près de 30 millions d’hectares de surface et une production agricole de 77 milliards d’euros en 2019, soit 18,55% de la production européenne, la France se positionne en première position. Elle est aussi le second exportateur mondial de produits agricoles après les Etats-Unis. 

Comment la France est-elle devenue un géant agricole ? Plusieurs éléments y ont contribué.

  • D’une part, l’utilisation des facteurs de production agricole (terre, capital et travail) est devenue de plus en plus efficace, permettant d’atteindre un niveau de productivité élevé.
  • D’autre part, l’Etat français a favorisé le développement de l’agriculture grâce à des mesures financières comme par exemple les sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural créées depuis 1960, ou la favorisation des prêts aux exploitants.

Même si la France agricole recule sur la scène européenne, investir dans ce secteur reste un placement qui a du sens.

2. Le marché du bio explose en France

Selon l’Agence Bio, fin 2019 la part de la SAU française (surface agricole utilisée) dédiée au bio représente 8,5 % avec 2,3 millions d’hectares. Les surfaces cultivées en bio ont doublé entre 2014 et 2019. Cette même année, le marché des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique s’élève à 11,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, avec une croissance de 13,5% en seulement un an.

En 2020, d’après une étude de l’Agence Bio et Spirit Insight, 9 français sur 10 consomment des produits bio régulièrement et 1 français sur 10 en consomme quotidiennement. Malgré la crise récente, 80% des français souhaitent maintenir leur consommation future de produits biologiques et 11% désirent l’augmenter. Le prix plus élevé de ces produits est de moins en moins un frein à l’achat. Cela s’explique par les raisons de consommation qui sont décorrélées du prix. 

En effet, les français achètent des produits biologiques :

  • Pour préserver leur santé
  • Pour préserver l’environnement
  • Car ces produits sont disponibles dans leurs lieux d’achat habituels
  • Pour des raisons éthiques et sociales

Ainsi, le marché agricole biologique français est un secteur en constante expansion qui détient un futur très prometteur. En plaçant votre argent dans des projets d’agriculture bio, vous investissez dans des entreprises qui ont de l’avenir.

3. Être acteur de la transition écologique

Comme on l’a vu précédemment, les français se préoccupent de plus en plus pour l’environnement et la société. 48% des consommateurs disent acheter du bio pour aider à la préservation de l’environnement et 38% mettent en avant des raisons éthiques et sociales telles que la juste rémunération des producteurs. Les jeunes de 18-24 ans sont d’autant plus déterminés puisqu’ils sont 62% à consommer bio au moins une fois par mois dans le but de préserver l’environnement.

Investir dans des projets agricoles français, c’est aussi un moyen d’agir pour la transition écologique et de ce fait d’avoir un impact positif sur le futur de notre planète.

4. Soutenir les agriculteurs et porteurs de projets agricoles français

Financer des projets d’agriculture via le système bancaire traditionnel n’est pas aisé. C’est pourquoi le financement participatif apparaît comme une alternative bienvenue. A travers une plateforme comme MiiMOSA, vous pouvez aider les porteurs de projet agricoles français (et belges) à accomplir leurs objectifs et impacter positivement notre alimentation et notre environnement.

En tant que contributeur à de tels projets, vous participez à la fois au développement du tissu économique national mais aussi à l’amélioration de notre agriculture et de notre alimentation. Pour soutenir financièrement les porteurs de projet, MiiMOSA vous offre deux modes de financement participatif : le don avec contrepartie et le prêt rémunéré.

5. Diversifier votre portefeuille d’investissement

En plus de contribuer à la mise en place de projets agricoles locaux, investir sur une plateforme de crowdfunding telle que MiiMOSA vous permet de :

  • Bénéficier de contreparties originales et exclusives si le porteur de projet a opté pour le mode de financement don avec contrepartie
  • Percevoir des intérêts de 2% à 7% si vous placez votre argent grâce au prêt rémunéré

Au lieu de laisser votre argent dormir sur votre livret d’épargne, vous utilisez votre argent pour une cause qui a un impact positif. D’autant plus que les livrets d’épargne traditionnels ne rapportent plus aujourd’hui, et parfois même, vous font perdre de l’argent car leur taux d’intérêt est inférieur au taux d’inflation.

Si par contre vous êtes déjà investisseur, investir dans l’agriculture française est un moyen de diversifier vos placements tout en contribuant à l’économie locale. Tout investisseur sait qu’il ne faut pas investir tous ses œufs dans le même panier. Pour en savoir plus sur tous les avantages du crowdfunding, vous pouvez visiter le site Financer.com.

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez comment épargner selon votre profil dans notre article de blog.