Vous vous apprêtez à vous lancer dans la grande aventure du crowdfunding et êtes à la recherche de conseils avant de démarrer ?

Pour vous, nous avons fait appel à 9 porteurs de projet financés sur MiiMOSA afin qu’ils vous partagent leurs meilleurs conseils et ce qui, selon eux, a fait le succès de leur collecte.

#1 : Travailler ses réseaux en amont 

“Nous avons élargi notre réseau professionnel dès le début de l’aventure, en gardant des contacts réguliers pour tenir informé de nos avancées et échanger sur d’autres points. Le réseau « privé » (proches, anciens collègues, amis d’amis etc.) a été mis au courant de la campagne deux ou trois mois avant le démarrage, pour qu’à l’instant T tout le monde soit au courant et prêt à nous soutenir.”

Edouard & Monia du projet Toomaï

#2 : Tous les outils et supports sont bons

“Une collecte, il faut la vendre au plus grand nombre. Il faut faire tourner l’info : mailing, Instagram, Facebook, amis, connaissances… bref, mobiliser tous ses réseaux. Et surtout relancer et reposter des nouvelles de l’avancement de la collecte. Lancer une campagne c’est se mobiliser pour faire parler d’elle.”

Mathieu du projet Manjar Viu

#3 : Faire de ses contributeurs de véritables ambassadeurs

“Nous avons obtenu plus qu’un soutien financier ! En plus des contreparties, nous avons offert aux contributeurs de les associer à nos réflexions sur le projet. En les consultant, nous renforçons leur attachement au projet et nous sommes confortés dans nos prises de décisions.”

Caroline du projet Papote

#4 : Préparer ses communications avant le lancement

“Lancer une collecte est un travail de longue haleine ! Il faut prendre le temps de l’animer et la faire vivre. L’idéal est de préparer ses supports en amont pour gagner du temps : mails, posts Facebook, autres communications… Ne pas oublier aussi de préparer le mail type de remerciements pour l’envoyer aux contributeurs au fur et à mesure !”

Violaine du projet L’Intendance

#5 : Être astucieux et positif

“Dès la rédaction, les gens doivent se sentir inspirés par ce que vous faites. Nous avons fait de notre mieux pour les embarquer avec nous en mettant la positivité au cœur de notre communication. Par exemple, nous avons créé un événement Facebook pour la collecte au lieu de seulement partager le lien sur notre page. Sur nos stories Instagram nous demandions de l’argent mais aussi de l’amour et des partages, sans jamais oublier le lien MiiMOSA. Nous avions également prévu un countdown de la collecte, les gens se sont vraiment pris au jeu !”

Thomas du projet Pantobaguette

#6 : Comprendre le pouvoir des relances 

“Le projet ne se diffusera pas tout seul, il faut constamment animer sa collecte. Toujours trouver une occasion pour rebondir et relancer. Le mieux est de faire du “one to one” et d’individualiser ses relances. Si vous deviez retenir une chose, chaque actualité sur le projet permet à vos cercles de régulièrement penser à votre collecte. À chaque fois que j’envoyais un mail, il y avait systématiquement une répercussion sur les contributions.”

Pierre du projet Quercy Agroforesterie

#7 : Se donner le temps nécessaire

“Je recommande cette aventure à tout le monde, une collecte bien préparée porte ses fruits, mais il faut du temps, beaucoup de temps si l’on veut que ça réussisse. Il vaut mieux faire une collecte courte et intense qu’une collecte longue et sans rythme. Je conseille d’anticiper et d’accepter de se faire aider pour se réserver un maximum de temps pour cibler sa communication. Et vous verrez, adapter sa communication à ses contributeurs peut paraître chronophage à première vue mais c’est un bon investissement. Cela vous fera finalement gagner du temps !”

Eloïse du projet La Vitrine

#8 : Les paliers sont vos amis 

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de faire confiance à votre coach MiiMOSA pour vous aider à parfaitement calibrer votre objectif financier. Il ne faut pas avoir peur de diviser la collecte en paliers, les contributeurs y seront plus sensibles. Présenter une grosse somme dès le départ peut faire peur. Tous nos vœux de réussite pour vos projets ! “

Yvan et Astrid du projet de la Biocoop de Belle-Ile-en-Mer

#9 : Être organisé rime avec viralité

“Une collecte est comme un feu qu’il faut alimenter en permanence. Alors il faut prévoir une foule de petites communications pour rythmer tout ça. Nous avions défini un visuel et un texte préparés à l’avance pour chaque publication que nous avions reportée dans notre planning éditorial sur Excel. Une fois le planning dressé, nous devions penser à certains détails : une bannière sur le site web, les réseaux sociaux, les emails personnalisés aux contacts pro, etc. Pour faciliter la viralité, nous avions même prévu un média-kit ! Il s’agissait d’un dossier drive comprenant les documents de communication sous différents formats adaptés selon le réseau social. Et hop ! Il n’y avait plus qu’à partager à nos contributeurs ambassadeurs pour qu’ils relaient à leur tour.”

Marion du projet des Sourciers

Et maintenant, à vous de jouer, on vous attend sur MiiMOSA !